11 Février 2019 - Telle des cigognes, Lilly Fegersheim fait migrer ses salariés, ses médicaments à l’étranger… mais sans billet retour !

Alors que la direction venait d’annoncer aux partenaires sociaux, la suppression de 250 postes le 8 janvier 2019 sur son site Alsacien. C’est maintenant de 322 postes dont il s’agit ! Cette information est officielle, puisqu’elle a été annoncée par la direction lors d’une réunion extraordinaire du CSE Central des 6 et 7 février dernier.

Afin de minimiser l’effet du plan social, la direction de Lilly France a tenté, sans succès, de manipuler les chiffres de réduction du personnel. Ce chiffre de 322 postes se décompose de la façon suivante : 260 départs volontaires CDI au lieu de 250, dans le cadre d’une rupture conventionnelle collective et 62 autres postes détruits dont la plupart étaient pourvus par des intérimaires ou du personnel à temps partagé.

La CFE-CGC dit NON à une restructuration d’une telle ampleur. Très peu d’embauches sont prévues et les réductions d’effectifs auront pour effet de générer des impacts importants sur les conditions de travail, la santé et la sécurité des salariés qui resteront en poste.

 La CFE-CGC s’interroge aujourd’hui quant à la pérennité de ce fleuron industriel français, puisque des volumes de production du site vont migrer vers la Chine, l’Italie et les USA. La direction a annoncé un plan de production réduit de 30% par rapport à 2017 et 2018. Quelle est donc la stratégie à plus ou moins long terme de Lilly pour son site Alsacien qui est pourtant conçu pour une production de grands volumes? Des questions qui restent en suspens ! Afin d’y répondre, le CSE de Lilly Fegersheim a mandaté des cabinets d’avocat et d’expertise.

Les salariés et les syndicats sont mobilisés, ils ont manifesté le mercredi 6 février 2019 à l’arrivée sur le site de la DRH France. En signe de protestation, il avait été apposée une banderole de 10 mètres à l’entrée de l’usine, qui a aussitôt été arrachée avec violence par la direction, trop attachée à son image, et n’assumant pas les réductions drastiques des effectifs !

D’autres actions et manifestations seront programmées pendant toute la période d’information consultation et de négociation qui devrait se terminer au mois de mai 2019.

 

 

  • Apex
  • GROUPE WYV
  • AESIO rvb
  • NEW LOGO OCIRP
  • Logo apgis