Imprimer

La dernière réunion de négociation des minima de la Plasturgie s'est conclue le 15 décembre sur l'ultime proposition patronale d'augmenter de 1% l'ensemble de la grille pour une inflation retenue de 0,5%.
A notre demande, les employeurs justifient cette évolution par "leur volonté de n'avoir pas à rougir vis-à-vis des autres branches" (?), en confirmant qu'elle n'a pas pris en compte notre revendication de tenir compte des gains de productivité depuis 10 ans, arguant qu'ils souhaitent laisser à chaque entreprise la liberté d'intégrer cette donnée.

 La CFE-CGC signera cet accord, considérant notamment le fait que cette augmentation raisonnable sera uniforme pour toute la grille en dépit de la demande d'une autre organisation qui préfèrerait déshabiller Pierre pour habiller Paul.
Nous avions prévenu, suivis par la majorité, que nous nous opposerions à toute initiative ayant pour effet de tasser la grille.
Nous ne parvenons toujours pas à supprimer l'abattement "cadres débutants" qui ne se justifie plus selon nous, dès lors que le salaire minimum du premier coefficient cadre a décroché du plafond de la Sécurité Social depuis longtemps hélas.
Le principe sera donc prolongé pour un an encore.

NB : les entreprises non adhérentes de la fédération de la plasturgie qui attendent que les accords soient étendus avant de les appliquer, ne pourrons pas appliquer cet abattement pour les cadres débutants embauchés entre le 31 décembre 2016 et le moment où ils appliqueront le nouvel accord.
C'était déjà le cas l'an dernier.

Nous recommandons aux DS d’être vigilants sur ce point.
CGT et FO ont fait savoir qu'elles ne seraient pas signataires, les deux autres organisations attendaient la décision de leur fédération.