Actualités

ACCORD SUR LES SALAIRES MINIMA DE LA CHIMIE : LA CFE-CGC CHIMIE NE SIGNERA PAS, LE COMPTE N’Y EST PAS !!!

ACCORD SUR LES SALAIRES MINIMA DE LA CHIMIE : LA CFE-CGC CHIMIE NE SIGNERA PAS, LE COMPTE N’Y EST PAS !!!

Toutes les organisations syndicales de la branche chimie ont souhaité se réunir pour reprendre les négociations salariales 2022 pour prendre en compte l’inflation galopante et les revalorisations du SMIC

Au 1er juillet dernier, France Chimie avait en l’absence d’accord pris une décision unilatérale visant uniquement à aligner le premier coefficient de la grille au niveau du SMIC sans donner du pouvoir d’achat à l’ensemble des salariés de la branche. Cette mesure a eu pour conséquence de créer un deuxième écrasement de la grille pour la seule année 2022.

Le 21 septembre dernier, France Chimie nous informe que le seul mandat dont ils disposent est de « négocier des mesures compensatoires » en l’attente des réunions NAO prévues en novembre et décembre prochain...

Malgré notre demande de briser cette spirale visant à déstructurer la grille de classification, l’ultime proposition de France Chimie a été certes d’augmenter la valeur du point de 2 %, mais aussi et surtout d’officialiser la mesure transitoire visant à écraser la grille proposée unilatéralement en juillet.

Aujourd’hui, il y a moins de 125 € entre le premier et le dernier coefficient de l’avenant 1, et à peine plus de 32 € entre ce dernier coefficient et le premier coefficient agent de maîtrise...

La motivation et l’ascenseur social ne fonctionneront plus...

Pour toutes ces raisons, la CFE-CGC Chimie ne signera pas cet accord.

Contact : Gérard PHILIPPS
Représentant de Branche
07 86 61 44 28