NAO

NAO

  • 21 Décembre 2020 - La CFE-CGC signe l'accord Salaires dans la Chimie

     L’attractivité des métiers n’est pas la priorité à France Chimie dénonce la CFE-CGC Chimie

    Certes, l’année 2020 est une année particulière avec cette pandémie qui a paralysé une partie de l’économie.
    Pour autant faut-il oublier les milliers de salariés qui ont permis aux entreprises de la branche de continuer à assurer la production ?
    La paritaire NAO ne doit pas uniquement se limiter à aligner le premier coefficient de la grille au niveau du SMIC.
    Il n'y a pas de véritables avancées sur des enjeux comme l'attractivité de la rémunération dans la branche, la réduction des inégalités hommes/femmes, la prise en compte du télétravail, la reconnaissance des licences/masters dans la grille de classification… Voilà les sujets que nous avons portés, mais qui n’ont pas retenu l’attention de France Chimie…
    La seule avancée est la mise en place d’un groupe technique paritaire pour démarrer une réflexion sur la structure salariale de la branche en vue d’engager une négociation
    La CFE-CGC Chimie soucieuse de garantir le maintien du pouvoir d’achat de tous, et en particulier de l’encadrement, a décidé de signer cet accord qui propose une revalorisation de la valeur du point de 0,6 % pour le porter à 8,36 € (base 38 heures) et 7,7 € (base 35 heures)

  • Apex


  • Header Logo MMH
  • GROUPE WYV


  • AESIO rvb

  • NEW LOGO OCIRP


  • Logo apgis
  •  

    ALM 1 RGB2400 2C