Industrie Pharmaceutique

 

« La CFE-CGC refuse de laisser péricliter le secteur industriel de la sous-traitance pharmaceutique en France. Il faut que les Pouvoirs Publics, les élus et l’ensemble des décideurs concernés se mobilisent, car des solutions existent pour revitaliser la filière. Nos propositions permettent de lui assurer un avenir », déclare Isabelle Fréret, représentante CFE-CGC de la branche industrie pharmaceutique.

Le constat d’une filière en difficulté
Près de 75 sites de productions, 44 000 salariés concernés dont 12 500 dans le secteur de la sous-traitance : l’industrie pharmaceutique pèse lourd en France. Or cette filière est confrontée à plusieurs évolutions qui menacent, à court terme, sa continuité.

Les raisons de fond et les conséquences
- Le portefeuille de produits fabriqués par les sous-traitants (ou « façonniers ») est caractérisé par une prédominance des médicaments génériques au faible prix de vente unitaire, ne leur permettant pas de dégager une marge d’exploitation suffisante.

- Les baisses et révisions des prix des médicaments impactent en premier lieu les unités de production. Le milliard d’euros d’économie annoncé dans le cadre du prochain budget de la Sécurité sociale par la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, pour nécessaire qu’il soit à l’équilibre des comptes, ne va pas arranger la situation des façonniers.

- L’augmentation du protectionnisme pratiqué dans de nombreux pays émergents de même que les incitations à la production locale poussent les big pharma à vendre ou même à fermer leurs sites de production français et européens, jugés non rentables.

Pacte de responsabilité,
Le LEEM propose de discuter autour des 4 axes suivants :
1) Facteurs d'attractivité et de compétitivité des entreprises du médicament (dialogue économique).
2) Emploi et notamment emploi des jeunes.
3) Développement des compétences et accompagnement des entreprises.
4) Dialogue social.
Les négociations entre le Leem et les syndicats sur le pacte de responsabilité ne peuvent se poursuivre, en l'absence de nomination d'un nouveau président de la commission des affaires sociales au sein de l'organisation patronale. La prochaine commission paritaire doit se tenir le 28 mai.

Classifications
Un Groupe technique de travail paritaire portant sur des réflexions sur la refonte de la grille de classifications sur les salaires minima conventionnels a été ouvert le 4 décembre 2014. L'objectif du LEEM est l'annualisation des salaires des cadres et la dissociation de la grille des minima salariaux de celle des minima des primes d'ancienneté, ce qui ne satisfait pas les syndicats.

CSF
Une réunion plénière du comité stratégique de filière (CSF) Industries et technologies de santé se tiendra le 26 mai, en présence notamment des ministres Marisol Touraine (Affaires sociales et Santé) et Emmanuel Macron (Economie et Industrie). Des groupes de travail doivent auparavant remettre des propositions au gouvernement.

Préparation du CSIS 2016
Un séminaire de préparation de la réunion du Conseil stratégique des industries de santé (CSIS) s'est tenu le 17 avril à Bercy. Etaient présents Manuel Valls, les ministres Emmanuel Macron (Economie et Industrie), Marisol Touraine (Affaires sociales et Santé) et Najat Vallaud-Belkacem (Education nationale, Enseignement supérieur et Recherche. Le CSIS, programmé pour le premier semestre 2016, abordera trois thèmes: l'attractivité de la France pour les industries de santé, la prévisibilité de la politique publique dans ce domaine, et l'accès à l'innovation. Des groupes de travail vont être créés.

Une réunion ayant pour ordre du jour  les salaires minima conventionnels dans l'Industrie Pharmaceutique pour l'année 2016 s'est tenue le 22 Octobre au LEEM

Voir le compte rendu de la réunion

 

Une commission paritaire s'est tenue au LEEM le 16 Janvier 2015;

Ordre du jour : les salaires minimas

Compte rendu de la réunion

  • Apex
  • GROUPE WYV
  • AESIO rvb
  • NEW LOGO OCIRP
  • Logo apgis